Parfois, il faut creuser un peu pour comprendre. Ne pas se contenter de la surface. Regardez les informations. Si l'on se contente de les suivre sans creuser les sujets de son côté, on passe le plus souvent à côté de l'essentiel. Un exemple ? Qu'avez-vous retenu des infos entourant le livre de Michael Wolff sur les débuts de la présidence de Donald Trump ? Qu'il s'enfermait dès 18h30 dans son appartement avec un cheeseburger pour regarder la télévision ? Qu'il ne supportait pas qu'on touche à sa brosse à dents parce qu'il avait peur d'être empoisonné ? Que sa fille a livré l'explication du mystère de sa terrible coupe de cheveux (celle de son père, pas la sienne) ? Si c'est tout ce que vous avez retenu, c'est normal : c'est sur ces points-là que les médias ont insisté, partant du principe que les gens préfèrent les anecdotes croustillantes que les débats de fond. Pourtant, il y a bien d'autres informations plus intéressantes et plus significatives dans cet ouvrage qui sort aujourd'hui. Par exemple, le fait que Trump n'avait pas la moindre envie de devenir président. Comme les Le Pen, il n'était là qu'en tant que trublion, pas en tant que véritable candidat. Il souhaitait seulement mettre en valeur ses différentes marques et attirer les projecteurs sur lui. Et c'est ce qui explique l'outrance de sa campagne : il pouvait tout se permettre puisqu'il ne voulait pas être élu. Le livre fait apparaître Trump tel qu'il est réellement : un irresponsable qui, pas plus que les autres médias ou que le camp adverse, ne s'est rendu compte qu'il allait gagner. Qui a provoqué son monde comme un catcheur avant de monter sur le ring, sans comprendre qu'il risquait d'accéder à la Maison blanche. ô époque absurde...

C'est pour éviter de telles mauvaises surprises que j'aimerais, avec vous, revenir sur l'actualité. Pour comprendre ce vers quoi nous allons, et ce qui risque de nous tomber sur le coin de la figure. Parce que je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, avec Trump, je crois que nous avons eu notre content de mauvaises surprises...