Dernièrement, ma direction m'a envoyé à Reims pour y assister à un séminaire. Tout s'est très bien passé, mais lors du dîner de clôture, je me suis entretenu avec plusieurs personnes et la discussion a glissé sur les conflits à venir dans le monde. Et là, je me suis pris un coup de massue. Plusieurs personnes semblaient en effet estimer que ces conflits seraient similaires à ceux que nous avons traversés ! De mon point de vue, cette idée est tout à fait aberrante. Ces personnes n'ont à l'évidence pas saisi que ces conflits ont un aspect éminemment évolutif. Ceux-ci ne cessent en effet d'innover grâce aux découvertes scientifiques. Et il n'y a aucune chance qu'ils ressemblent à ceux du XXe siècle. L'un des changements majeurs concerne à mon avis la multiplication des facultés offensives des forces non régulières. L'usage des stratégies de la guerre asymétrique par certains camps en vue d'attaquer des armées plus fortes sera de toute évidence l’une des caractéristiques fondamentales de ces nouveaux conflits. Les technologies de communication modernes auront un grand rôle à jouer là-dedans. Les mobiles, l’Internet, de même que les appareils de navigation, permettront aux forces irrégulières de s’organiser et de coordonner leurs attaques pour compenser leurs faibles moyens. Et cette nouvelle façon de concevoir la guerre investira des aspects non militaires de la guerre. Les instruments de guerre non militaires, tels que les ressources et la psychologie, par exemple, revêtiront une importance stratégique pour les deux camps. Les adversaires, qu'il s'agisse de pays ou d'organisations, se livreront également obligatoirement à des guerres de propagande pour s’assurer le contrôle du flux médiatique, essentiels pour le recrutement et la tenue des territoires. Dans l'ensemble, la guerre n'aura donc plus du tout le visage qu'on a pu lui connaître. Les simples progrès de l’armement de précision et l'inclusion d'autres formes de conflit fourniront aux armées nationales et aux groupes indépendants les moyens d'une escalade inédite des combats à l’extérieur des champs de bataille habituels. La récente actualité en témoigne d'ailleurs déjà bien assez... Si j'ai été ulcéré de voir que certains vivent encore en dehors des réalités, j'ai tout de même bien apprécié ce séminaire à Reims. Nous avons récemment changé d'agence événementielle, et jusqu'à présent, ma foi, nous n'avons pas eu à le regretter. Pour plus d'informations, allez sur le site de l'organisation du séminaire en Champagne et trouvez toutes les infos.